Les Eudistes
  en France

Ensemble
pour la Mission 
  
 
    Rechercher sur le site :
 
 
  Prier avec Jean Eudes  Prières d'après Jean Eudes  Prières du 19  Icône de Jean Eudes  Les fêtes eudistes 


 
 
Prières inspirées de St Jean Eudes


       
   Prières
pour la journée
Chaque matin, renaître à la vie
Dans le quotidien
Dans le silence du soir
Prière pour le soir
Pour toi, ma journée
Un quart d'heure pour un coeur à coeur

       
  Prières
pour l'année
liturgique
Commencer l'année avec Jésus
Prière pour le temps de l'Avent
Prière pour le temps de Noël
Prière pour le temps de Carême
Prière pour le temps de Pâques (1)
Prière pour le temps de Pâques (2)
Prière pour le temps de Pentecôte (1)
Prière pour le temps de Pentecôte (2)
Terminer l'année avec Jésus (1)
Terminer l'année avec Jésus (2)
Tous saints

       
  Prières
pour la vie
chrétienne
Aimer avec le Coeur de Jésus
Ave Cor

Baptisé, qui es-tu ?
Coeur de Marie, fontaine d'eau vive
Disciples du Christ serviteur
Je te salue, Marie
La vie du chrétien : continuer la vie de Jésus
Loué sois-tu pour ton Eglise
O Jésus, fais-de moi un serviteur à la manière de l'Evangile
Psaume du baptisé
Servir comme Jésus
Tout pour la gloire de Dieu !



   














 

Aimer avec le Coeur de Jésus


 

« Aimer Dieu, aimer le prochain
Ce n’est qu’un seul et unique Amour. »


Ô Jésus, tu nous aimes tant
que c’est folie de nous aimer comme tu nous aimes !
Tu nous aimes de toute ta chair, de tout ton être.
Tu es charité


Ta charité est sans mesure.

Tu préfères nos intérêts aux tiens,
puisque tu t’es soumis pour nous
à une vie de souffrance,
pour nous mener au bonheur.

Ta vie, ton temps, tout ce que tu es,
tout ce que tu as et tout ce que tu peux,
tu le donnes pour nous.

Tu nous demandes de n’avoir qu’un cœur
avec notre prochain quel qu’il soit,
parce que tu considères chacun, surtout le plus petit,
comme une portion de toi-même, membre de ton corps.

Nous devons aimer notre prochain
du même cœur et du même amour
que nous aimons Dieu.

Seigneur, donne-moi de me donner
complètement, inlassablement,
pour que, en vérité,
j’aime comme tu aimes.
Que je regarde l’autre comme sorti du cœur de Dieu. 


à partir des Oeuvres Complètes I, p. 257-260 
 
























Tout pour la gloire de Dieu !

C’est ton chant, Seigneur Jésus,
le chant du Fils Bien Aimé pour son Père !

Chant aux accents d’oubli de soi, d’humilité,
de dégagement, d’obéissance, de service !

Chant aux accents de confiance, de joie,
dans l’accomplissement de la volonté du Père !

Chant aux accents de zèle, d’abaissement,
de don jusqu’à l’extrême !

C’est ton chant de Serviteur, Seigneur Jésus,
chant d’hommage à la grandeur et à l’amour de Dieu, ton Père.

Ce chant, apprends-nous à le faire nôtre jour après jour.
Que nos vies de baptisés continuent ta vie.
Que tout notre être soit renouvelé dans ton humilité,
ta douceur, ton amour, ton zèle,
pour servir Dieu notre Père et tous nos frères.

En communion avec Toi, Seigneur Jésus,
nous deviendrons « une offrande vivante et agréable à Dieu.»
(Rm 12, 1)

à partir des Oeuvres Complètes I, p. 265-270


























Tous saints !
 

«Je n’ai pas d’autre bonheur que toi.
Tu m’apprends le chemin de la vie »
(Psaume 15)

Pourquoi sommes-nous sur la terre ?
Mon Dieu, ton projet est que nous soyons tous saints !
Tu nous appelles à entrer dans le mystère même de la Trinité,
dans ce grand mouvement de vie, de louange et d’amour
qui t’habite, Père, Fils et Esprit.

Regardons les saints, ceux qui ont vécu avant nous.
Ils ont adoré le même Dieu,
partagé la même foi, la même espérance,
médité le même Evangile.
C’étaient des hommes et des femmes comme nous,
faits de chair et d’os comme nous,
fragiles comme nous.
Nous sommes de la même Eglise,
nous avons le même Sauveur, Jésus Christ.

Tu connais nos fragilités, nos tentations
et tu veux cependant pour nous cette dignité de vie.
Tu nous fais entrer dans une merveilleuse alliance avec toi.

Alors si nous commencions aujourd’hui à devenir saints ?
Ne vivre que pour toi, mon Dieu,
et entraîner les autres avec nous dans ce bonheur !

à partir des Oeuvres Complètes II, p. 143-146


 



















Psaume du baptisé

Père, je suis ton enfant.
De tout mon être, je te bénis.
Je suis sorti de toi,
je suis ta créature et tu ne cesses de penser à moi.
Tu me crées à chaque instant.
A mon baptême, j’ai reçu de toi une vie nouvelle, toute divine.
Père, je suis ton enfant,
à chaque instant, renouvelle-moi par ton amour !

Jésus, tu es notre frère, ton Père est notre Père.
Je suis membre de ton Corps,
appelé à vivre de ta vie, étroitement uni à Toi.
Quelle dignité, quelle grandeur d’être chrétien !
Jésus, tu es notre frère, garde-moi dans ton alliance,
conduis-moi !

Esprit de Jésus, tu demeures en moi,
tu fais de tout baptisé ta demeure.
Tu veux être avec nous et au-dedans de nous.
Tu nous animes pour continuer la vie sainte de Jésus.
Tu nous aides à vivre en enfants du Père.

Esprit de Jésus, emplis mon cœur de ton amour.
Que je bénisse et aime Dieu, notre Père,
Que je sois membre vivant du Corps du Christ.

à partir des Oeuvres Complètes II, p. 168-173


 

















Prière pour le temps de Pentecôte (2)
 
« Ne savez-vous pas que vous êtes le temple de Dieu
et que l’Esprit de Dieu habite en vous ? »
(1 Co 3, 16)

Esprit de Dieu, don du Père,
tu es l’esprit de notre esprit
le cœur de notre cœur.
Tu es toujours avec nous et au-dedans de nous.
Sois béni éternellement pour tant de merveilles !

Esprit de Jésus, don du Père,
tu formes Jésus en nous depuis notre baptême,
tu fais de nous les membres de son corps, en Eglise.
Donne-nous ton souffle, conduis-nous,
que toutes nos pensées, nos paroles et nos actes
prennent leur source en toi.
Sois béni éternellement pour tant de merveilles !

Esprit de Jésus, don du Père,
aide-nous à combattre le mal qui nous détourne de toi
et à choisir la vie nouvelle en Jésus.
Fais grandir en nous le bonheur d’être enfants de Dieu,
frères et sœurs de Jésus-Christ.
Sois béni éternellement pour tant de merveilles !

Esprit de Jésus, je me donne tout à toi,
Possède-moi et entraîne-moi à la suite de Jésus.

à partir des Oeuvres Complètes II, p. 172-177
















 
Prière pour le temps de Pentecôte (1)
 
« Le Père a fait du Christ la tête de l’Eglise qui est son corps.
Et l’Eglise est l’accomplissement total du Christ,
lui que Dieu comble totalement de sa plénitude. »
(Ephésiens I, 22-23)

Ta vie, Seigneur Jésus, est achevée sur la Terre.
Pourtant le don de ton amour aux hommes n’est pas épuisé.
Ton projet, c’est de faire participer chacun de nous, et toute l’Eglise,
à ta VIE.

Par chacun de tes mystères,
tu nous communiques une grâce particulière.
Dans ton Incarnation, ta naissance, ta vie cachée,
ta Passion, ta Mort et ta Résurrection,
tu veux continuer à vivre en nous,
prendre corps et te former en nous,
nous faire participer au bonheur du ciel.
Tu veux nous permettre de vivre,
souffrir, mourir et ressusciter avec Toi.

Aide-nous à employer notre temps,
nos jours et nos années
à nous donner à Toi
pour coopérer à ton projet de Salut.

à partir des Oeuvres Complètes I, p. 310-313

































 
Un quart d’heure pour un cœur à cœur


Quelle journée, Seigneur !…

Je te raconte un peu :
Pourrie, la réunion qui n’a pas marché comme je voulais,
Pourrie, la remarque désagréable de tel collègue,
Pourri, le projet que je n’arrive pas à monter,
Pourri, pourri, pourri…
Je ne comprends pas pourquoi tu ne fais rien
pour que ça aille mieux dans ma vie !

Seigneur, qu’on me laisse tranquille, je veux dormir !
J’enlève mes lunettes.

Mais, tout à coup, je me souviens de tel sourire,
telle parole, tel coup de fil, tel geste… Merci !
C’est le soir, j’ai posé mes lunettes,
et la douceur de ton regard guide le mien.
Seigneur, toute la journée, tu étais là et je ne te voyais pas !

Je t’en prie, continue d’éclairer mes, yeux et mon cœur
afin que, par ta lumière, je découvre ce que je ne voulais pas voir :
désir d’écraser l’autre, méchancetés et sous-entendus, mensonges,
refus de lâcher prise, tant de coups portés contre toi, par moi.

Ce n’est plus la journée passée que je déteste :
ce sont tous ces actes que j’ai commis, découverts ou cachés.
Ô Seigneur, donne-moi de les regretter en vérité.
Je te demande pardon.
Donne moi le courage de répondre à ton invitation à la réconciliation.

Jésus, je vais me coucher et dormir,
« en tes mains, je remets mon esprit »
Je t’offre mon repos,
« au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit »
 
à partir des Oeuvres Complètes I, p. 120-125
























 
Pour toi, ma journée

Jésus, Fils unique de Dieu et de Marie,
Tu es le commencement et la fin de toutes choses.
Tu es le commencement et la fin de ma vie.
Sois le commencement et la fin de cette journée !

Viens dans tout mon être
pour le remplir entièrement.
Sois la source de toutes mes pensées,
mes paroles et mes activités ;
guide mes pas ; éclaire mon regard.

J’accueille dès maintenant, par amour pour toi,
tous les ennuis et les tracas de ce jour naissant.
Viens à mon aide pour lutter dans la tentation.

Je t’offre tous les actes d’amour et de miséricorde,
qui vont se vivre aujourd’hui dans le monde.

O Jésus, que je me fasse proche, comme toi,
des frères et sœurs que tu me donneras de rencontrer aujourd’hui.

Fais moi la grâce de te servir avec amour et fidélité,
d’agir avec charité, douceur et patience,
afin que ma vie soit un rayonnement de ta vie !

à partir des Oeuvres Complètes I, p. 97-110




















 O Jésus, fais de moi un serviteur
à la manière de l’Evangile


Jésus tu as affirmé :
« vous êtes des serviteurs inutiles. » (Lc 17, 10)

Que cette parole est dure à entendre !
Faut-il donc que j’arrête mes engagements ?
Dois-je faire comme d’autres,
baisser les bras dans mes services d’Eglise ?
Me serais-je trompé en m’investissant de manière si prenante ?
Donne-moi ton Esprit pour comprendre cette Parole.

C’est vrai, nous ne sommes rien par nous-mêmes,
et il nous est bon d’en prendre conscience :
tout ce que nous avons vient de toi.
Tout ce que nous pouvons faire pour toi
n’ajoute rien à ce que tu fais pour nous et en nous.
Donne-moi ta paix, Seigneur, pour que j’accueille ta parole.

Tout service est avant tout réponse à ton amour,
gratuit et non pas utile.
C’est toi qui le complètes et lui apportes sa part d’utilité.
Donne-moi, Seigneur, de mettre en œuvre tes dons,
et remplis mes actes de ton amour.

à partir des Oeuvres Complètes II, p. 92-94





































La vie du chrétien :
continuer la vie du Christ

 

« Demeurez en moi, comme moi en vous.»
Jn 15, 4

Baptisé, devenu membre du Corps du Christ, l’Eglise,
je peux dire avec Saint Paul :
« Pour moi, vivre, c’est le Christ »

Comment est-ce possible ?
Jour après jour, en chacun de nous :
quand je prie, je continue sa prière,
quand je travaille, c’est sa vie de travail qui se poursuit,
quand je suis en relation avec d’autres, il est présent,
quand je prends mon repas ou me repose,
dans chacune de mes actions… il est avec moi.

Tous, nous sommes Christ aujourd’hui
pour continuer sa vie ses œuvres.

Seigneur Jésus,
saurai-je entendre ta parole « je suis la vie »,
et comprendre ton désir de me communiquer ta propre vie ?

Saurai-je entendre ton cri d’amour :
« si quelqu’un a soif, qu’il vienne à moi et qu’il boive »,
et puiser en toi la vraie vie ?

Saurai-je être la continuation et l’expression de ta vie ?

Animé par ton Esprit,
donne-moi d’être habité par tes intentions,
de prier ton Père en tout moment et en tout lieu, comme Toi.
Donne-moi de travailler à l’œuvre de Dieu
comme tu t’es consacré aux affaires de ton Père.
Donne-moi d’accueillir toute personne avec ton regard d’amour.

O Christ, je me donne à toi pour être un signe visible
de ta présence vivante et agissante
dans le monde d’aujourd’hui.

à partir des Oeuvres Complètes I, p. 161-167


 
























Baptisé, qui es-tu ?

« Nous sommes le corps du Christ,
chacun de nous est un membre de ce corps… »

Baptisé, qui es-tu ?
Créé par Dieu, je suis né à nouveau par le baptême,
je deviens enfant du Père.
Mon Dieu, je te rends grâce pour la vie que tu me donnes.
Tu m’aimes toujours d’un cœur de Père.
Pardonne- moi mes refus d’aimer
et rends moi fort dans le combat contre le mal.

Baptisé, qui es-tu ?
En frère aîné, le Christ m’invite à marcher à sa suite,
à vivre en communion avec Lui et avec tous les membres de l’Eglise,
le Corps dont il est la Tête.
Seigneur Jésus, je te rends grâce de m’appeler
à ne faire plus qu’un avec Toi et avec ton Corps.
Pardonne mes actes et mes paroles qui la blessent et la divisent.
Toi qui es venu rassembler les enfants de Dieu dispersés,
continue en moi et par moi cette mission
au milieu des hommes et des femmes de notre temps.

Baptisé, qui es-tu ?
Dieu a envoyé dans mon cœur l’Esprit de son Fils pour être avec moi,
demeurer en moi, m’unir au Père et à chacun de mes frères et sœurs.
Esprit de Jésus, je te rends grâce, toi qui m’animes
et me fais grandir vers la sainteté.
Pardonne-moi d’étouffer si souvent ton inspiration.
Eclaire-moi et donne-moi
de ne pas me séparer de toi, cœur de mon cœur.
Oh ! Merci mon Dieu, d’avoir fait de moi un baptisé !
Donne-moi la grâce de vivre en vrai enfant du Père,
Uni à Jésus, conduit par l’Esprit.

à partir des Oeuvres Complètes II, p. 168-173


























 
Ave Cor

NOUS TE SALUONS, CŒUR TRES SAINT
                                        CŒUR TRES SAINT,
                                        CŒUR TRES DOUX,
                                        CŒUR TRES HUMBLE,

NOUS TE SALUONS  CŒUR DONNE SANS RESERVE
                                        CŒUR PLEIN DE MISERICORDE
                                        CŒUR TRES AIMANT DE JESUS ET MARIE

NOUS TE SALUONS
NOUS TE LOUONS
NOUS TE GLORIFIONS
NOUS TE RENDONS GRACE

NOUS T’AIMONS DE TOUT NOTRE CŒUR
                                DE TOUTE NOTRE AME
                                DE TOUTES NOS FORCES

NOUS T’OFFRONS NOTRE CŒUR
NOUS TE LE DONNONS
NOUS TE LE CONSACRONS

RECOIS-LE
POSSEDE-LE TOUT ENTIER
PURIFIE-LE, ECLAIRE-LE
SANCTIFIE-LE

EN LUI VIS ET REGNE,
MAINTENANT, TOUJOURS ET A JAMAIS

d'après l'AVE COR, Saint Jean Eudes


 






























Servir comme Jésus
 
« Je vous exhorte par la tendresse de Dieu
à lui offrir votre personne et votre vie en sacrifice saint,
capable de plaire à Dieu. »
Rom. 12, 1


Seigneur Jésus, je t’adore, Toi, l’envoyé du Père.
Tu as pris soin de tous ceux que tu rencontrais,
jusqu’à t’oublier toi-même,
sans te plaindre de ta fatigue,
sans dire que tu n’avais pas le temps,
sans mettre en avant tes propres besoins comme des priorités.

Seigneur Jésus, par le baptême
je suis devenu un enfant bien-aimé du Père.
Avec Toi je suis envoyé
pour aimer et faire aimer ton Père,
accomplir sa volonté,
servir d’un amour humble et ardent,
vivre avec toi les souffrances et les épreuves de chaque jour,
faire de toute ma vie une offrande d’amour.

Seigneur Jésus, tu mets dans mon cœur de grands désirs.
Pourtant, je reconnais que souvent je ne vis pas comme toi
car je suis préoccupé de moi-même.
Pardonne- moi et donne-moi ta grâce
pour lutter contre tout ce qui m’empêche de servir comme toi
et de manifester à tous l’amour du Père.

Renouvelle en moi tes dons de vraie humilité,
de charité très ardente,
de détachement de moi-même, des choses et des événements.

Seigneur Jésus, je m’offre à Toi,
Serviteur envoyé par le Père.
 
à partir des Oeuvres Complètes I, p. 265-270


 














Prière pour le temps de Pâques (2)
 
« Seigneur, fais nous voir ta miséricorde
et donne-nous le Sauveur»
(Ps 84, v.8)


Jésus Sauveur, ton nom est Miséricorde,
ta compassion pour nous est plus grande que tout.
Tu es venu pour nous sauver.
Ton Père est le père des miséricordes
et tu es au milieu de nous le visage de la miséricorde.
Tu nous portes dans ton cœur,
tu nous cherches jusqu’à ce que tu nous aies trouvé.
Tu nous tends une main douce et sûre
quand nous tournons le dos au bonheur que tu nous offres.

Ta miséricorde est sans limite
parce que tu remets tous les péchés
même les plus grands.
C’est toi qui nous aimes le premier,
tu nous invites, tu cours après nous,
tu nous presses de te chercher
et de nous tourner vers toi,
tu nous ouvres un passage.

Dans la joie de la résurrection,
donne-nous un cœur nouveau qui se détourne du péché
et s’ouvre pour accueillir ta miséricorde,
fais-nous vivre en paix avec toi et demeurer en toi
sans plus te faire obstacle.

à partir des Oeuvres Complètes VIII, p. 52-59










Prière pour le temps de Pâques (1)
 
Baptisés dans la Pâque de Jésus,
Il nous ouvre un passage vers une vie nouvelle
 
Le baptême est une mort et une résurrection.

Jésus, à notre baptême,
tu nous plonges dans ta mort qui est une mort au péché.
Avec toi nous entrons dans une vie nouvelle avec Dieu.

Eloigne-moi de ce qui me sépare de toi,
de tout ce qui est contraire à ton amour.
Détruis en moi le mal qui éteint
la vie reçue à mon baptême.
Que j’accepte de mourir à tout ce qui n’est pas toi !

Tu nous appelles chaque jour à être des ressuscités,
incorporés en toi pour vivre de ta vie.
Apprends-moi à réaliser
mon désir de t’aimer, de t’adorer, de te louer,
et d’aimer tous mes frères.

Viens vivre en moi ta vie de Ressuscité !

à partir d’un texte de St Jean Eudes - OC II, p.182-184



























Chaque matin, renaître à la vie

« Au matin, je me prépare pour toi » Ps 5

Au matin, j’entrouvre les paupières,
et vers toi je jette mon regard.
Du fond de mon coeur je te dis :
« Au nom du Père et du Fils et du St Esprit ».

Je m’offre à Toi, Jésus,
viens vivre en moi cette journée.

En sortant de mon lit,
comme une nouvelle naissance,
je dis OUI à la vie !

Je t’offre la vie de toutes tes créatures,
surtout de celles qui n’y pensent pas.
Je t’offre aussi l’amour et la louange
qui aujourd’hui monteront vers toi.
Je te confie les événements, bons ou mauvais,
qui vont arriver

Je t’adore, ô Seigneur Jésus,
je te bénis et je t’aime
de tout mon cœur, de toute mon âme et de toute ma force.
Je voudrais redire ces mots à chaque instant de ma journée,
comme une respiration,
celle de ma naissance à ce jour qui s’ouvre à moi !


A partir d’un texte de St Jean Eudes (O.C. I 97-110)
 































Dans le quotidien …

« Quoi que vous fassiez,
faites tout pour la gloire de Dieu » (I Co 10, 31)

Depuis notre baptême, Seigneur Jésus,
tu nous appelles tous partout où nous sommes,
à vivre de ta vie, à faire toutes nos actions, grandes et petites
comme tu as fait les tiennes.

Que veut dire « agir comme toi dans le même esprit ? »
Aide-moi à le découvrir,
en contemplant ta vie à Nazareth,
tes rencontres sur les routes de Galilée,
tes derniers jours à Jérusalem.

Au quotidien,
c’est en toi et pour toi
que je désire me lever, manger, travailler, me divertir…
Toi aussi tu as fait tout cela.
Tout ce que je fais
,je veux le faire avec toi.
Je me donne à ton Esprit :
qu’il demeure en moi, qu’il me transforme
pour que toutes mes actions soient faites dans ton humilité, ta douceur,
ta patience et ta charité.

Ô Jésus,
puisqu’il est vrai que tu es toujours avec nous,
que tu agis avec nous,
fais, s’il te plaît,
que par toi, avec toi, en toi,
je vive, parle et agisse
pour rendre toute grâce à Dieu.


à partir d’un texte de saint Jean Eudes (OC I, p.441-445)































Dans le silence du soir …


Dans le silence de ce soir,
accueille ma journée, Seigneur.

Journée ordinaire, marquée par le travail,
les engagements,
les rencontres,
les mille petits services demandés …

Dans le silence ta Parole me rejoint :
« vous êtes des serviteurs inutiles ! »,
mais elle me heurte et me bouscule : suis-je vraiment inutile Seigneur ?
Dans le silence de ce soir, éclaire-moi, Seigneur.

En te contemplant, Père, je découvre que tu es plénitude
et source de tout bien.
Que puis-je donc te donner, puisque tout vient de Toi ?
Tout ce que j’ai fait n’est qu’un petit reflet
de ce que tu fais pour nous et en nous.
Dans le silence de ce soir, je te rends grâces, Seigneur.

En te contemplant, Jésus, Serviteur du Père,
je découvre que mon service n’a pas été comme le tien,
service gratuit fait par amour.
Cachés, il y avait aussi recherche de moi-même,
désir d’une reconnaissance tout humaine,
suffisance et même parfois orgueil.
Dans le silence de ce soir, je te demande pardon, Seigneur.

Une journée se termine.
Aide-moi à vivre demain uni à Toi,
à compter sur Toi plus que sur moi-même,
à servir gratuitement et par amour tous ceux vers qui tu m’envoies.

Dans le silence de ce soir, je m’offre à toi, Seigneur,
fais de moi un serviteur selon ton Evangile.

D’après un texte de St Jean Eudes, OC II p. 92-94


































 
  Prière pour le soir

« Dans la paix,
je me couche et m’endors… » Ps 4


Au soir de ce jour, O Jésus, mon Seigneur,
je t’adore, je te bénis, je te remercie
pour ce que tu as fait aujourd’hui en moi et dans le monde.
Je t’offre tout l’amour et la louange,
qui sont montés vers toi au ciel et sur la terre.

Seigneur Jésus, toi le miséricordieux,
dans la clarté de ta lumière, fais-moi connaître
comment, aujourd’hui, j’ai péché contre toi.
Comme à Pierre et à Marie Madeleine,
donne-moi la grâce de ressentir
la douleur de t’avoir offensé.
Pardonne-moi.

O Jésus, je me donne à toi,
que je chante sans fin ta miséricorde !

O Mère de Jésus, Mère de grâce,
intercède pour moi auprès de ton Fils,
qu’il m’accorde de l’aimer et de le servir plus fidèlement.

Seigneur Jésus, je t’offre ce temps de repos.
Qu’il ressemble à ton repos terrestre,
et soit aussi doux que ton repos céleste,
afin que mon sommeil soit paisible et réparateur.

Je remets tout entre tes mains
« Au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit. »
Amen !

A partir d’un texte de St Jean Eudes OC I, 120-125
 




























 
Commencer l'année avec Jésus

« Je ne vis plus pour moi-même,
mais pour celui qui est mort
et ressuscité pour nous. » (2 Co 5, 15)

O Jésus, je veux commencer cette année
comme tu as commencé ta vie sur la terre.
Sois béni pour ta présence parmi nous !

En ce temps des vœux, que souhaiter de meilleur
que de vivre tout au long de cette année en ta présence,
chaque jour plus uni à Toi ?

Tu es tout entier tourné vers le Père et les autres ;
imprime en moi ce double amour.
Que ta grâce m’accompagne
dans les jours de joie et les jours de peine,
que rien de ce qui va m’arriver
ne me sépare de toi.
Que chaque instant soit un acte d’amour et de louange.

O Marie, mère de miséricorde,
tu as toujours aimé et servi Dieu avec fidélité,
et moi, si peu… et depuis tant d’années !
Prie Jésus pour moi,
qu’il me donne la grâce d’un amour tout neuf !

Et s’il ne me restait que cette année à vivre,
je veux y mettre tout mon amour !

Béni sois tu, Seigneur,
Et que le monde entier te bénisse !

A partir d’un texte de St Jean Eudes OCI, 306-309























 
Prière pour le temps de l’Avent

« Jésus, Viens vivre en nous »


Former Jésus en nous, voilà le mystère des mystères.
C’est la plus belle œuvre du Père,
du Fils et de l’Esprit Saint
C’est l’œuvre de Marie qui a dit « oui »
C’est l’œuvre confiée à l’Eglise :
rendre Jésus présent dans l’Eucharistie
et le former dans le cœur de ses enfants.

Ô Jésus,
viens maintenant te former dans mon cœur
et dans mon âme, donne-moi de vivre de ta vie,
d’être habité par tes pensées,
de te rejoindre en toutes mes actions
même les plus ordinaires.
Allume en moi le désir ardent d’aimer le Père
du même amour que toi.
Libère mon cœur de la préoccupation de moi-même,
de mon orgueil et de ma vanité,
de tout ce qui détourne de toi
pour que tu vives et règne en moi
et que tu sois tout pour moi.

Tout seul je ne peux rien.
Je me donne et m’abandonne entièrement
à la puissance de ton amour.
Ô Jésus, viens vivre et aimer en nous.


à partir d’un texte de saint Jean Eudes - OC I, p.271-276
















 
Prière pour le temps de Noël


O Jésus, vrai Dieu et vrai homme,
je t’adore au moment de ton entrée dans notre monde.

Dès le premier instant de ta vie,
tu rends à ton Père son regard plein d’amour
et tu nous invites à faire de même.
Avec toi, je veux Le louer pour son amour.

Dès cet instant tu aimes Marie,
tu la combles de grâces, de lumière et de sainteté.
Elle te répond avec toute la force
de son amour de maman.
Marie, s’il te plaît, fais-moi communier
au même amour que tu portes à ton Fils.

Ô Jésus, tu m’aimes depuis toujours,
tu veux vivre pour moi
et même avoir une place dans ma vie.
Tu as un grand désir de m’unir à toi.
Merci pour ce projet d’amour.
Pardonne-moi mes résistances à t’accueillir,
donne-moi grâce et force, pour te laisser vivre en moi.

à partir d’un texte de saint Jean Eudes (OC I, p.421-423)



































 
Prière pour le temps de Carême

« Comme une paille au feu devient du feu
comme l’or dans la fournaise est purifié… »


Ton cœur, Ô Jésus, mon Sauveur, est comme un feu.
Il me purifie, m’illumine, me sanctifie,
Il me transforme et me divinise.
Ton amour me fait participer à la Vie de Dieu
à sa miséricorde, sa patience,
sa bonté et sa charité.

Que ton cœur brûle en mon cœur !

Ton amour se répand dans tout l’univers,
il n’exclut personne.
A tous tu donnes l’être et la vie.
Embrase-moi de cet amour si extraordinaire
et rends-moi capable d’aimer
les bons et tes amis,
mais aussi les méchants et jusqu’à mes ennemis.

Même si nous faisions le rêve de recueillir
tout l’amour, toutes les affections, toutes les tendresses,
Du monde entier et de tous les temps…
Ce ne serait qu’une étincelle de l’Amour dont tu nous aimes.

Même si je ne suis qu’une petite paille,
Humblement, je me donne à Toi,
Et je te donne tous mes frères et toutes mes sœurs,
Et tous les habitants de la terre.
Viens fondre sur nos cœurs et change-les
pour qu’ils brûlent d’amour
comme TOI.


A partir d’un texte de saint Jean Eudes

































Terminer l’année avec Jésus (1)

« L’amour du Seigneur n’est pas épuisé,
sa compassion chaque matin se renouvelle. »
(antienne Office)


Me voici, Seigneur, une année s’achève,
Et en ce dernier jour, je veux passer un peu de temps avec toi.

Seigneur Jésus, je te contemple au dernier jour de ta vie ici-bas,
je t’adore et je t’aime !
Je te contemple en tes dernières pensées, paroles, actions,
en tes souffrances.

En ce dernier jour, je vois que tu aimes ton Père jusqu’au bout,
tu le remercies des grâces qu’Il t’a faites, et par toi au monde entier !

Tu demandes pardon pour nous.
Béni sois tu !

Seigneur, je te remercie
pour tout ce que tu as fait pour moi et pour toute l’humanité,
au long de cette année.

Pardon de t’avoir si souvent déçu,
pardon pour toutes les fois où j’ai refusé
le « jusqu’au bout » de ton amour.

Pardon de l’indifférence des hommes.
Que le désir de t’appartenir désormais, à tout moment,
soit le plus fort, et que jamais je ne fasse obstacle à ton amour.

Que tout mon être, toute ma vie, soient une louange à ta gloire !

O Mère de Jésus, toi qui as tant aimé ton Fils,
unis-moi aux dispositions de ton cœur au dernier jour de ta vie.

Prie pour moi, que le dernier soir de cette année,
et le dernier moment de ma vie
soient un acte d’amour envers Jésus.


A partir d’un texte de St Jean Eudes OCI, 366-369






















Cœur de Marie, Fontaine d’eau vive

« Si quelqu’un a soif, qu’il vienne à moi et qu’il boive »
(Jn 7, 37)



Ô Jésus, cette invitation tu nous la fais encore tous les jours :

« Venez à moi vous tous qui êtes lassés, fatigués,
en ce monde plein de travaux et de misère. »

Où te trouver ?
Tu nous dis : « Venez à moi, à la fontaine du cœur de ma mère.
Là vous me trouverez.
Car le cœur de Marie est la fontaine modelée par mon amour
et au creux de laquelle je demeure. »

Souvent nous puisons aux eaux troubles des faux bonheurs
qui n’engendrent que fumée, vanité, illusions.
Nous courons après les richesses,
les honneurs, les plaisirs éphémères.

Ô Jésus, donne-nous de répondre à ton invitation.
Allons à Marie, fontaine de lumière, de consolation et de grâce.
Tu es sa source.
Tu es le cœur de son cœur.

à partir d’un texte de saint Jean Eudes - OC VI, p.187-189































Disciple du Christ serviteur


Seigneur Jésus, toi qui as dit :
« si quelqu’un veut venir derrière moi,
qu’il renonce à soi-même » (Lc 9,23),
tu as laissé l’Esprit du Père te conduire ;
tu as mis en premier la volonté de ton Père,
tu as cherché à accomplir son œuvre,
tu n’as pas vécu pour toi, mais pour ton Père et notre Père.
Nous t’adorons.

Seigneur Jésus,
Tu as choisi de rester présent au milieu de nous
dans le sacrement de ton Corps et de ton Sang ;
tu nous apprends la valeur de la vie cachée,
la grandeur de la vie donnée par amour.
Nous te rendons grâces.

Seigneur Jésus,
Tu sais toutes nos difficultés à nous engager sur ton chemin.
Si facilement nous nous laissons enfermer
par l’orgueil, l’égoïsme, l’ambition.
Nous sommes tellement centrés sur nous-mêmes
que nous ne voyons plus ni Dieu ni les autres.
Pardonne nous.

Seigneur Jésus,
délivre-nous de tout repli sur nous-mêmes.
Affermis-nous dans ta grâce,
pour nous laisser conduire comme Toi par l’Esprit du Père.
Nous nous donnons à toi.

 

A partir d’un texte de Saint Jean Eudes OC III p. 204-208

 





























 
Je te salue Marie …

« Marie gardait tous ces événements
et les méditait dans son cœur. » (Lc 2, 19)

Je te salue Marie…
Marie, tu as gardé dans ton cœur
tous les mystères et merveilles de ton Fils Jésus,
ton cœur qui bat comme le nôtre,
qui sent et qui aime.
Apprends nous à dire OUI comme toi,
Partage-nous ton amour pour l’aimer,
Ta joie pour nous réjouir de sa gloire,
Ta compassion dans ses souffrances.

Je te salue Marie…
Ton cœur est ta mémoire.
En contemplant Jésus,
tu as cherché un sens aux événements,
t’en remettant à Dieu dans une foi inébranlable.
Apprends-nous, Marie,
à faire sa volonté dans les jours heureux ;
Aide-nous aussi à garder confiance
face à l’inattendu et même l’incompréhensible.

Je te salue Marie…
Dans ton cœur a grandi le désir de plus en plus ardent
de laisser Jésus vivre en toi,
de partager ses sentiments, son amour pour son Père
et pour chaque personne rencontrée.
Aide-nous, Marie, à former Jésus en nous,
à le faire vivre et régner en nous,
qu’il nous façonne à son image.

Je te salue Marie…
Ton cœur est tout accueil, il est la demeure de l’Esprit Saint.
Aide-nous à nous laisser embraser par cet esprit d’amour
pour donner aujourd’hui le Christ au monde.

A partir d’un texte de saint Jean Eudes OC VIII p.429-431
































 
Loué sois-tu pour ton Eglise

Gloire à Toi, Seigneur,
par le Christ, dans l’Eglise !
(Antienne de la Dédicace)


Eglise, fille très aimée du Père,
bénie sois-tu !
Eglise, épouse de Jésus Christ,
bénie sois-tu !
Eglise, demeure du Saint Esprit,
bénie sois-tu !
Eglise servante de la Trinité,
bénie sois-tu !

Eglise, par qui nous est donnée la Parole,
nous t’aimons !
Eglise, par qui nous est donnée l’Eucharistie,
nous t’aimons !
Eglise par qui nous sont donnés les sacrements,
nous t’aimons !
Eglise par qui nous est donnée la communauté que nous formons,
nous t’aimons !

Eglise, notre mère,
montre-nous le chemin du bonheur !
Eglise, notre reine,
conduis-nous !
Eglise notre guide,
éclaire-nous !
Eglise notre modèle de sainteté,
soutiens-nous !

A partir d’un texte de St Jean Eudes (OC III p. 218-222)
































Terminer l’année avec Jésus (2)


Nous voici Seigneur au soir du 31 décembre,
une année qui touche à sa fin.

L’heure est à la fête, aux bilans,
peut-être aux regrets avant de rêver à nouveau.

L’heure mystérieuse du passage d’une année à une autre :
c’est là que je te rejoins à l’heure de ton passage vers le Père,
pour te louer et t’adorer.

A l’heure de ton passage,
de ton cœur tout habité de l’amour du Père
a jailli ton action de grâce.

Ce soir Seigneur,
pour ton amour qui m’a accompagné tout au long de l’année,
pour tout ce que tu m’as donné de vivre,
pour tout le travail accompli partout dans le monde,
je te rends grâces.

A l’heure de ton passage,
de ton cœur miséricordieux
ont jailli des paroles de pardon.

Ce soir Seigneur,
je reconnais que je n’ai pas toujours répondu à ta grâce,
je mets devant toi tous mes manques d’amour
envers toi et les autres
et je te demande pardon.

A l’heure de ton passage,
tu as tout remis entre les mains du Père ;
à l’heure de ce passage,
je te confie l’année qui s’achève et l’année qui vient ;
à l’heure de mon passage,
accueille-moi pour vivre éternellement auprès de toi,
dans la maison du Père.

D’après une prière de St Jean Eudes

   
Afficher la suite de cette page



Créer un site
Créer un site